Compte-rendu de la visite au musée

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

Mardi, le 23 novembre, visite de l’exposition Du Greco à Dali au musée

Texte et photos de Carol BELLEAU


Olé !


Il est 9 h 55. Au stationnement du musée, le préposé brille par son absence dans son abri. « Pesez sur le bouton blanc », indique un écriteau. « Allo. Qu’est-ce que vous voulez ? » J’ai envie de lui répondre que je vends du chocolat pour un projet de sortie de l’association des retraités… Sans ticket, on entre et stationne. Dans le hall, Louise HAMEL, l’organisatrice, s’anime. Une vingtaine de membres sont attendus, certains accompagnés. Il faut diriger tout ce beau monde vers le vestiaire, puis les faire payer. On bouge, on se salue. Louise nous rassemble autour de la guide. Il s’agit de Josiane GERVAIS. Un beau sourire, je pense. Une voix claire, sûre, assez forte, constate l’exprof de communication orale en moi. Durant une heure et demie, elle nous fait voyager au milieu des grands maîtres de la peinture espagnole : Goya, Zurbaran, Le Greco, Joaquim Sorrolla, Miro, Picasso, Dali, Tapiès... Cinq siècles d’histoire racontés, ça en révèle des courants d’art, des idéologies, des manières, des formes, des sujets. « Le but de l’éducation, c’est d’apprendre à rencontrer le monde, à rencontrer les autres. », dit une fois Albert JACQUARD. Et nous avons l’air justement d’une classe attentive mais surtout éblouie. Quand le groupe se dissout, certains se dirigent vers le restaurant du musée, d’autres continuent de questionner la guide. Nous dînons. C’est une bonne table. Nous causons chaleureusement. Nous sommes entre amis.

¡Viva España!


Découvrez sur les photographies Louise HAMEL, Jean-Pierre SABOURIN et sa compagne (RIVEST), Jacques TREMBLAY, Nicole SAVARD, Romney GRENON, Jean-Claude BÉLANGER, Jocelyn LABBÉ et sa compagne Diane, Gérard VIAU, Geneviève SOLASSE, Gilles GUÉRARD, Renée FRANCŒUR, Adrienne BOUCHARD, Pierrette BOIVIN, Ghislain NADEAU, Odile LAVOIE, Louise-Andrée BOURQUE, Luc GIRARD, Maryse PINEAU, Huguette CHAMPAGNE et Michel LEBEL.

 

 


Vignette pour chacune des deux toiles :

Portrait du Christ en miniature du Greco, haut de 10 centimètres à peine, peint vers 1600.

L’Ascension du Christ, de 1958, surmontant un atome et sur lequel se penche une Vierge qui a les traits de Gala, l'épouse de Salvador Dalí.


Retour : Accueil ⇐ Archives ⇐ Activités 2010-2011