lundi, 16 octobre 2017 ― 10 h 00 à midi

salle : E-604 ― Cégep de Sainte-Foy

 

Premier livre

Auteur : Hélène BOUCHARD

     Fenêtre sur le large       

Langue originale : français
Éditeur : David, 2014
ISBN : 9782895974284
Poésie : 144 pages

Deuxième livre

Auteur : Emmanuel BOUCHARD

     Les faux mouvements       

Langue originale : français
Éditeur : Septentrion, 2017
ISBN : 9782894488966
Nouvelles : ? pages


Format papier Fenêtre sur le large

  1. Archambault : 15,95 $ moins 10 % les lundis
  2. Renaud-Bray : 15,95 $ moins 10 % les mercredis 

Format numérique Fenêtre sur le large

  1. Amazon (kindle) : non disponible
  2. Renaud-Bray : 10,99 $ moins 10 % les mercredis

Format papier Les faux mouvements

  1. Archambault: 14,95 $ moins 10 % les lundis
  2. Renaud-Bray : 14,95 $ moins 10 % les mercredis

Format numérique Les faux mouvements

  1. Amazon (kindle) : 8,99 $
  2. Renaud-Bray : 8,99 $ moins 10 % les mercredis

Bibliothèque de la ville de QUÉBEC

Il faut faire une réservation.


Notes Hélène BOUCHARD

« Chacun des mots de ce livre est une goutte de rosée sur un brin d'herbe qui reflète la beauté furtive de ceux qui la regardent et s’y voient. » Kim THUY

Hélène BOUCHARD, retraitée de l’enseignement à Sept-Îles, refait régulièrement ses bagages pour explorer le monde, mais choisit toujours de revenir à son port d’attache. Elle participe activement à la promotion de l’écriture dans sa région et assume l’animation du Groupe Haïku Sept-Îles, mis sur pied en 2009. Elle a publié aussi : Sept-Îles, côté mer, côté jardin, Petits fruits nordiques, Percées de soleil, Commerçantes de Kinshasa. Pour Survivre

Notes Emmanuel BOUCHARD

Emmanuel BOUCHARD est né à Chicoutimi et enseigne la littérature au Cégep de Sainte-Foy. En 2007, il a complété un doctorat en littératures de langue française à l’Université de Montréal. Il a publié des articles, des comptes rendus et des nouvelles. Emmanuel Bouchard a publié deux romans (La même blessure, 2015 ; Depuis les cendres, 2011) et un autre recueil de nouvelles (Au passage, 2008).

 

&nb