Cliquez pour agrandir

Après avoir fait un rapide tour d’horizon sur les bienfaits de la marche et des différents types de marche, je partagerai avec vous mon expérience de la randonnée mythique du Tour du Mont-Blanc, telle que vécue en août 2012 avec un petit groupe d’amis — pas des jeunes.

Les points suivants seront présentés : le circuit, les diverses façons de le faire, la logistique, la préparation, une journée typique de randonnée, les hébergements.

Présentation de photos des magnifiques paysages admirés pendant ces dix jours.

La présentation vise également à motiver les personnes à pratiquer la marche et à convaincre les marcheurs qu’une randonnée comme le Tour du Mont-Blanc est accessible s’ils sont en santé et capables de marcher plusieurs heures consécutives en montagnes.

Jean-Claude Bélanger


Résumé

Jean-Claude a d’abord présenté, à la vingtaine de membres présents malgré le froid, les avantages de faire de la marche puis les différents types de marche, de la promenade à la marche comme style de vie en passant par la marche rapide, la montée des escaliers ― Québec possède 34 escaliers ― la marche afghane ou consciente, la marche-pèlerinage. La randonnée pédestre surtout en forêt et en montagnes comme le Tour du Mont-Blanc était le thème du jour. Jean-Claude a illustré comment évaluer la difficulté d’une telle marche : la distance, le terrain, le dénivelé simple ou cumulatif et l’altitude. Le Tour du Mont-Blanc est une longue randonnée ayant un dénivelé de 750 m à 1800 m, nécessitant des journées de 5 à 10 heures de marche incluant les arrêts et les visites. Les photos du Tour nous ont donné une très bonne idée des difficultés et surtout des paysages magnifiques.

La préparation comprend la formation d’un groupe, évaluation de la difficulté de la randonnée, choix d’une agence fiable, choix de la formule (autonome ou avec un guide plus une mule, refuges avec les repas ou auberges). Ensuite, il faut organiser le transport et prévoir un séjour de deux jours avant la randonnée et la même chose après. Puis, il s’agit de se préparer physiquement en faisant quelques randonnées en montagnes avant le départ. Enfin, il est préférable de ne pas oublier les médicaments et les bandages qui peuvent être utiles. Vous pouvez consulter le diaporama de la causerie en cliquant sur document.

En conclusion la marche est bonne pour la santé physique et le moral. Merci Jean-Claude !

PHOTOS

Cliquez pour agrandir
 
 
 

Retour  : Accueil ⇐ Archives ⇐ Petits-déjeuners 2013-2014