photos RR

Le jeudi 4 septembre à 8 h 30 au restaurant PACINI de Place Quatre-Bourgeois, Jean-Marc LOISELLE nous entretiendra de la vie de Samuel de CHAMPLAIN.


Évocation de Samuel de CHAMPLAIN

Jean-Marc évoquera quelques faits qui ne seront vraisemblablement pas inclus dans la série télévisée à Télé-Québec, diffusée en huit épisodes le printemps prochain, traitant du rêve de CHAMPLAIN, tel que raconté par l’historien américain David HACKETT-FISHER dans la remarquable biographie qui lui est consacrée. Maxime LE FLAGUAIS incarnera le fondateur de Québec.

À titre d’exemples, notre conférencier abordera le cas du tombeau de Samuel, le testament qu’il a fait écrire deux mois avant son décès en 1635 et certains points encore obscurs tels : son origine paternelle et son lieu de baptême. Il sera finalement question de ses relations avec Hélène BOULLÉ, ainsi que de quelques marqueurs de sa mémoire au Québec et en Ontario.

Après avoir vu la série télé, les auditeurs mordus se repaîtront dans la version française du Rêve de CHAMPLAIN, disponible dans plusieurs des bibliothèques de Québec.

Jean-Marc espère faire salle comble.

Vingt-cinq membres étaient présents lors de ce premier déjeuner.

DIFFUSION: La série Le Rêve de Champlain sera diffusée sur TFO (canal 694 Vidéotron HD) à partir du 16 mars à 21 heures.

Télé-Québec diffusera Le Rêve de Champlain du 1er juin au 6 juillet 2015 selon les dernières nouvelles.


Résumé de la conférence

Jean-Marc nous a parlé brièvement de la vie de CHAMPLAIN et des questions qui demeurent en suspens à son sujet. Souvent qualifié gouverneur de la Nouvelle-France mais en fait lieutenant du vice-roi, il aurait été baptisé à La Rochelle le 13 août 1574 selon un acte de baptême identifié en 2012 et est décédé le 25 décembre 1635 à Québec.

Quels sont les marques de CHAMPLAIN à Québec ?

  1. Le monument près du Château Frontenac
  2. une statue au parlement
  3. un tableau à la résidence du Gouverneur général dans la Citadelle.

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

  1. Conspiration de quatre de ses hommes pour l’assassiner
    Aussitôt averti, CHAMPLAIN les a invités à une fête et les a fait arrêter. Le chef a été décapité à Québec et les autres retournés à la justice en France.
  2. Le scorbut : il perdit 16 de ses hommes durant l’hiver 1608-1609.
    Les corps ont été enterrés dans la Côte de la montagne au pied du parc Montmorency.
  3. La détérioration de la première habitation
    La construction en bois s’est vite détériorée sous le climat de la Nouvelle-France.

Questions en suspens !

  1. Où est le tombeau de CHAMPLAIN ?
    Selon les dernières recherches, il serait sous la rue Buade à la hauteur du centre de la Basilique.
  2. Problèmes du testament
    Le testament de CHAMPLAIN, trouvé en 1959 et publié dans la Revue d’histoire de l’Amérique française, a été contesté par des héritières. Hélène BOULLÉ a renoncé à son héritage.
  3. Fils de qui ?
    Selon une hypothèse, le père de CHAMPLAIN pourrait être Henri IV, réputé pour ses aventures extra-maritales, qui se trouvait dans les environs de La Rochelle en 1573.
    NOTE : Dans le dernier numéro de la revue L’Ancêtre (vol. 41, no 308, p. 25-26), K. Janet RITCH, historienne, affirme que le père de CHAMPLAIN s’appelait de Anthoynne CHAPELEAU selon l'acte de naissance mais dans la minute de l’acte de mariage, il porte le nom de Anthoine de CHAMPLAIN.
  4. Fidélité d’Hélène ?
    Hélène est arrivée à Québec en 1620. La vie sociale pour une femme y étant très limitée, elle est retournée en France en 1624. René LÉVESQUE dans sa biographie (Attendez que je me rappelle..., p. 86) insinue qu’elle aurait pu avoir des amants. Jean-Marc invalide cette hypothèse. Hélène est ensuite entrée chez les Ursulines et a fondé un monastère à Meaux.

Jean BEAUDOIN fait remarquer que la particule « de » a été ajoutée pour ennoblir CHAMPLAIN. Jean-Marc ajoute qu'il n'existe aucune représentation directe de Samuel CHAMPLAIN.

Jean-Marc termine par une citation de Karl MARX : « Les hommes font leur propre histoire, mais ils ne savent pas qu’ils la font ! »


Quelques photos !

photos par RR
 
 
 

Ces photos ne sont pas aussi bonnes que celles de Lorraine mais je vais apprendre à être patient avec ma caméra.


Retour  : Accueil ⇐ Petits-déjeuners ⇐ Petits-déjeuners 2014-2015