photos RR

Le jeudi 6 novembre à 8 h 30 au restaurant PACINI de Place Quatre-Bourgeois, Claude POULIN nous fera découvrir l’artiste Paul-Henri DUBERGER. 

P.-H. DUBERGER


PAUL-H. DUBERGER : UN ARTISTE À DÉCOUVRIR

Paul-Henri DUBERGER fut un artiste qui, dans plusieurs aspects de sa recherche, s’est démarqué des peintres figuratifs québécois de sa génération. Mon propos durant cette présentation sera d’illustrer les traits les plus distinctifs de son œuvre malheureusement trop peu connue. Cette œuvre mérite de l’être parce qu’à mon humble avis, elle est exceptionnelle. Pour y arriver, mes amis Pierre CLOUTIER et Guy PARENT ont réalisé un montage de documents appropriés qui, me semble-t-il, devrait efficacement soutenir ma démonstration. J’espère aussi qu’après cette brève présentation, ceux et celles qui possèdent un de ses tableaux y poseront un regard nouveau. Enfin, et c’est là ma plus grande ambition, j’espère aussi que cet exercice aura quelques retombées, comme par exemple celle d’une grande exposition de ses meilleures œuvres. Ce serait à mon avis un devoir de mémoire.

Note : Par ailleurs, pour ceux et celles qui veulent se préparer à ce bref exposé : un exposé qui traitera évidemment de quelques éléments incontournables des travaux de Paul-H. DUBERGER, comme par exemple, le courant artistique auquel il est associé, les maîtres qui l’ont inspiré et autres. Ils pourraient consulter des sites Internet tels que Google ou You Tube pour découvrir, à partir de l’encyclopédie Wikipédia, ce que représente le courant impressionniste avec les noms de peintres célèbres qui y sont associés. Comme ceux fréquentés par Paul, à Gloucester MA, les professeurs Emile GRUPPE et Charles MOVALLI (des vidéos sur You Tube sont disponibles). De même que pour les peintres québécois René RICHARD, Francesco IACURTO, Maurice LEBON, Bruno CÔTÉ qui ont aussi marqué son parcours ici au Québec Mais attention,  cet exercice n’est pas indispensable pour participer à cet échange qui prendra la forme d’un témoignage personnel plutôt que d’une démonstration savante.

Claude POULIN


Résumé

Claude a présenté le parcours professionnel de Paul devant 29 personnes dont madame DUBERGER et ses amies. Après avoir étudié la pédagogie, la psychologie expérimentale puis l’apprentissage, Paul a fouillé l’aspect cognitif de la perception des couleurs. Il a aussi été cadet dans l’armée puis membre de la Réserve. À titre de lieutenant-colonel, il s’occupait de la formation des jeunes et de la direction des opérations. En plus, depuis sa jeunesse, il passait son temps libre à dessiner

Paul a fréquenté des maîtres de l’impressionniste de Québec, des États-Unis et de la France. Ainsi il a appris à utiliser les nouvelles teintures et à peindre directement avec les couleurs en tube pour rendre la vivacité des couleurs de la nature. Il a perfectionné son choix de couleur pour atteindre une maîtrise unique du rendu des couleurs de l’automne, de l’eau et de la nature en général. Il choisissait ses toiles avec soin, les fabriquait, les préparait, les montait et les encadrait. Paul vivait dans son atelier. Il a peint jusqu’à la fin même s’il ne pouvait plus le faire debout comme à l’accoutumée. La peinture était son mode de vie et sa maîtresse. Mais Paul était au fond un humaniste modeste. Il s’est peu préoccupé de la mise en valeur commerciale de ses tableaux.

En plus du diaporama de Guy PARENT et de Pierre CLOUTIER, Claude avait apporté quelques toiles de Paul pour illustrer son propos.

Merci Claude !


Quelques photos !

photos RR
 

Retour  : Accueil ⇐ Petits-déjeuners ⇐ Petits-déjeuners 2014-2015