lundi, 19 novembre 2018 ― 10 h 00 à midi
salle : E-604 ― Cégep de Sainte-Foy

Auteur : Yasmina KHADRA

 KHALIL 

Langue originale : français
Éditeur : Julliard, 2018
ISBN : 9782895024125
Roman : 264 pages


Format papier

  1. Amazon : 26,96 $
  2. Archambault : 29,95 $ moins 10 % les lundis
  3. Renaud-Bray : 29,95 $ moins 10 % les mercredis 

Format numérique

  1. Amazon (kindle) : 21,99 $

Bibliothèque de la ville de QUÉBEC

Sur réservation.


Résumé

D'origine marocaine, Khalil a grandi à Bruxelles sans réussir à s'intégrer. La fréquentation d'une mosquée intégriste lui permet de trouver un sens à son existence. Le 13 novembre 2015, dans une rame bondée du RER à Saint-Denis, il appuie sur le détonateur de sa ceinture d'explosifs mais rien ne se passe. Obligé de se cacher, le jeune homme commence à s'interroger sur ses choix et ses actes.

Dans ce nouveau roman, Yasmina KHADRA nous livre une approche inédite du terrorisme, d'un réalisme et d'une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l'esprit d'un kamikaze qu'il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l'insoutenable brutalité de la folie.

Note

Yasmina KHADRA est le pseudonyme de l'écrivain algérien Mohammed MOULESSEHOUL. Il choisit en 1997, avec le roman Morituri, d'écrire sous pseudonyme pour vivre la clandestinité. En 2001, il s'installe en France où il habite encore aujourd'hui. Il a choisi de rendre hommage aux femmes algériennes et à son épouse en particulier, en prenant ses deux prénoms, Yasmina Khadra, et ne révèle son identité masculine qu'en 2001 avec la parution de son roman autobiographique L'Écrivain et son identité tout entière dans L'imposture des mots en 2002. À cette époque ses romans ont déjà touché un grand nombre de lecteurs et de critiques.

Parmi ses ouvrages, on peut citer Morituri (Baleine, 1997) trophée 813 du meilleur polar francophone, L'automne des chimères (Baleine, 1998) prix du roman noir international (Allemagne), À quoi rêvent les loups (Julliard, 1999), Hirondelles de Kaboul (2002) prix Roman France Télévisions 2008 adapté au cinéma et au théâtre, Cousine K (Julliard, 2003), L'Attentat (Julliard), retenu par les jurys du Goncourt et du Renaudot en 2005, titulaire du prix des libraires 2006 et adapté au cinéma, Les Sirènes de Bagdad (2006), Ce que le jour doit à la nuit (2008) prix Roman France Télévisions 2008, L'Olympe des infortunes (2010), La dernière nuit du Rais (2015) et Dieu n'habite pas La Havane (2016)

Sources : Babelio et Wikipedia

 

 

Vers le haut