lundi, 16 septembre 2019 ― 10 h 00 à midi
salle : E-604 ― Cégep de Sainte-Foy

Premier livre

Auteur : Heather O’NEIL

 Mademoiselle Samedi Soir 

Langue originale : anglais
Éditeur : Alto, 2019
ISBN : 9782896943036
Roman : 388 pages

Deuxième livre

Auteur : Heather O’NEIL

 Hotel Lonely Hearts  

Langue originale : anglais
Éditeur : Alto, 2018
ISBN : 9782896942978
Roman : 488 pages


Résumé de Mademoiselle Samedi Soir et note sur Heather O’NEILL

Les jumeaux Nouschka et Nicolas TREMBLAY vivent avec leur grand-père dans un minuscule appartement du boulevard Saint-Laurent. Seule descendance du légendaire Étienne TREMBLAY, célèbre pour ses truculentes chansons sur la classe ouvrière et sa réputation de bon vivant, frère et sœur sont désespérément immoraux et d’un charme irrésistible. Élevés sous les projecteurs, les inséparables n’ont jamais pu se résoudre à céder à l’ordinaire. À la veille de leur vingtième anniversaire, leurs pulsions autodestructrices finissent par les rattraper quand Nouschka accepte le rôle de reine de beauté au défilé de la Saint-Jean-Baptiste. L’attention des médias se braque de nouveau sur eux pour exposer leurs failles. Bien que Nouschka tente de s’émanciper et de s’éloigner de sa famille, elle demeure une TREMBLAY et, lorsque le malheur frappe, c’est vers les siens qu’elle revient. Avec sa baguette magique, Heather O’NEILL, marraine des esseulés et des amoureux transis, enchante le récit de cette famille éclatée qui se déchire pour mieux se recoller, et qui s’aime fort sous le ciel de Montréal.

NOTE: Diplômée de l’Université McGill, Heather O’NEILL est une romancière, poète, nouvelliste, scénariste et journaliste canadienne née à Montréal en 1973. Son premier roman, Lullabies for Little Criminals (La Ballade de Baby) a été publié en 2006 et est immédiatement devenu un succès de librairie. La vie rêvée des grille-pain et Mademoiselle Samedi soir ont été finalistes au Prix Scotiabank Giller. Elle a remporté le Prix Paragraphe Hugh MacLennan avec son roman Hôtel Lonely Hearts. L’écrivaine, à « la griffe reconnaissable entre toutes » (Montreal Gazette), habite toujours la métropole, une ville dont elle s’inspire.

Résumé de Hotel Lonely Hearts

Dans un orphelinat de Montréal, toutes les filles s’appellent Marie, et tous les garçons, Joseph. Mais parmi la grisaille des enfants abandonnés brillent deux étoiles : Rose et Pierrot. Les deux orphelins se produisent en spectacle devant de riches Montréalais pendant les Années folles. Il joue du piano, elle danse, et ils rêvent ensemble de fonder le plus grand cirque du monde. Arrivent plutôt la Crise, la pauvreté crasse et une double plongée dans l’univers interlope. La Dépression est cruelle aux rêveurs, qui continueront pourtant de chercher à se réunir au clair de la lune. L’auteure de La vie rêvée des grille-pains signe un conte sentimental d’une magie brute, porté par un érotisme troublant, où la misère se voile de paillettes et l’amour a raison de toutes les tempêtes.

 

 

Vers le haut