Le problème de la tricherie en sciences, ici et ailleurs

Nous sommes portés à faire confiance aux résultats de recherches scientifiques pour prendre des décisions parfois vitales comme le choix d’une crème solaire, le changement de régime alimentaire, la décision de prendre un médicament ou un vaccin, etc. Les responsables de la santé publique suivent notre exemple. Ce fut un choc lorsque nous avons appris par exemple que l’ex-médecin britannique Andrew Wafefield avait reçu 700 000 $ pour fausser le contenu de chaque dossier médical afin de faire un lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme. En juillet 2017, Marie-Claude MALBŒUF de La Presse a rédigé deux articles dont l’un sur la tricherie dans les recherches scientifiques et l’autre sur les motifs qui poussent les chercheurs à frauder.

 



Retour : Accueil ⇐ Conférences ⇐ Société