Exercice de construction d'arguments

Sans égard aux notions d'idées principales ou d'idées secondaires, construisez des arguments complets (qui comportent un fait textuel et une déduction) à l'aide des citations suivantes.

Conservons, pour cet exercice, la question que je vous ai posée lors de l'évaluation 1: À la lecture de la scène 5 de la pièce de Normand Chaurette, a-t-on l'impression que Charles Charles 19 et Charles Charles 38 éprouvent des remords quant à la tragédie qui constitue le coeur de cette pièce ?

Dans la première série, ajoutez au fait textuel la déduction qui complète l'argument.

1) Charles Charles 38 est complètement emballé par son talent (FT), _____________________________ (D) : « L'idée des couteaux avouez que c'était génial ! » (p. 44).

2) Charles Charles 38 évoque l'état dans lequel était l'enfant avant sa mort (FT), ____________________________________ (D) : « Surtout ne pas oublier que l'enfant était drogué à la morphine et que par conséquent il est mort heureux » (p. 44).

3) ___________________________ (D), puisque Charles Charles 38 se rappelle avec délice la réaction du public (FT) en mentionnant que ce dernier « a adoré[, qu'il a été] conquis dès le début » et en affirmant que le meurtre qui s'est produit « est le genre de truc qui plaît » (p. 44).

4) Le personnage joue le rôle du juge (FT), _____________________________ (D) : « Le juge : "À l'heure actuelle, j'ai bien peur qu'il s'agisse d'un crime." » (p. 45).


Dans la série suivante, servez-vous de ce que vous inspire la citation pour construire l'argument complet, en trouvant un fait textuel (FT) et une déduction (D).Gardez toujours en tête que l'argument doit vous aider à répondre à la question.

1) « L'immolation. Dites "l'immolation", s'il vous plaît. » (p. 45).

2) « Quoi, et alors ? L'enfant terrorisait la Grèce. On l'a immolé. » (p. 46).

3) « C'est l'oeuvre d'un fou. Oui, je le sais... » (p. 43).

4) « S'ils avaient su que le sang qui s'écoulait du sac, c'était du vrai sang d'enfant... » (p. 44).